Table des matières

Search

  1. Présentation de l'installation
  2. Avant l'installation Enterprise Data Catalog
  3. Installation d'Enterprise Data Catalog
  4. Après l'installation d'Enterprise Data Catalog
  5. Désinstallation
  6. Dépannage
  7. Démarrage et arrêt des services d'Enterprise Data Catalog
  8. Supprimer l'accès sudo après la création d'un cluster incorporé
  9. Configurer un répertoire journal personnalisé pour Ambari
  10. Configurer Enterprise Data Catalog pour un cluster avec WANdisco Fusion activé
  11. Configurer Informatica Custom Service Descriptor
  12. Créer des utilisateurs et des groupes d'utilisateurs personnalisés pour les services déployés dans un cluster incorporé
  13. Configurer des ports personnalisés pour les applications Hadoop

Guide d'installation et de configuration d'Enterprise Data Catalog

Guide d'installation et de configuration d'Enterprise Data Catalog

Installation en créant un domaine

Installation en créant un domaine

Créez un domaine si vous installez pour la première fois ou si vous voulez administrer des nœuds dans des domaines séparés.
  1. Connectez-vous à la machine à l'aide d'un compte utilisateur système.
  2. Fermez toutes les autres applications.
  3. Exécutez la commande ./install.sh pour démarrer le programme d'installation.
    Le programme d'installation affiche un message vous invitant à lire la documentation d'Informatica avant de procéder à l'installation.
  4. Appuyez sur O pour continuer l'installation.
  5. Appuyez sur 1 pour installer les produits de la suite Informatica Big Data.
  6. Appuyez sur 1 pour exécuter l'outil Pre-installation System Check. L'outil vérifie si votre machine répond à la configuration système minimale requise pour installer ou mettre à niveau Informatica.
    Vous pouvez ignorer cette étape si vous êtes sûr que votre machine répond à la configuration système minimale requise pour installer ou mettre à niveau Informatica.
  7. Appuyez sur 3 pour installer Informatica.
  8. Appuyez sur 2 pour accepter les conditions générales de l'installation ou de la mise à niveau.
  9. Appuyez sur 2 pour confirmer que vous comprenez que la version 10.2.2 est spécifique à la suite de produits Big Data et poursuivre l'installation.
  10. Appuyez sur 2 pour installer les services d'application Informatica avec Enterprise Data Catalog.
    Le programme d'installation vous invite à confirmer que la version actuelle des services d'application Informatica n'est pas installée sur le nœud.
  11. Appuyez sur 1 si la version actuelle des services d'application Informatica n'est pas installée sur votre ordinateur. Sinon, appuyez sur 2.
  12. Choisissez le type de cluster Hadoop pour Enterprise Data Catalog. Appuyez sur 2 pour déployer Enterprise Data Catalog sur une distribution Hadoop intégrée. Appuyez sur 1 pour déployer Enterprise Data Catalog sur une distribution Hadoop existante.
    • Si vous avez choisi la distribution Hadoop intégrée, indiquez les informations suivantes après la configuration du domaine Informatica, du service de référentiel modèle et du service d'intégration de données :
    OptionDescription
    Nom d'utilisateur SSH Nom d'utilisateur de la connexion Secure Shell (SSH) sans mot de passe
    Nom du service de cluster InformaticaNom du service de cluster Informatica pour le cluster intégré.
    Port du service de cluster InformaticaNuméro de port du service de cluster Informatica.
    Hôte du serveur AmbariInformations d'hôte du serveur Ambari. Ambari est un outil Web destiné à l'approvisionnement, à la gestion et à la surveillance des grappes Hadoop Apache. Il prend en charge Hadoop HDFS, Hadoop MapReduce, Hive, HBase et ZooKeeper.
    Hôtes de l'agent Ambari séparés par des virgulesS'applique à la haute disponibilité. Si vous utilisez plusieurs hôtes d'agents Ambari, spécifiez leurs noms séparés par des virgules.
    Port Web AmbariNuméro de port sur lequel le serveur Ambari doit s'exécuter.
    Nom du service de catalogueNom du service de catalogue.
    Port du service de catalogueNuméro de port du service de catalogue.
    Emplacement du fichier keytab S'applique à un cluster activé pour Kerberos. Emplacement du fichier keytab fusionné de l'utilisateur et de l'hôte.
    Fichier de configuration KerberosS'applique à un cluster activé pour Kerberos. Emplacement du fichier de configuration Kerberos.
    • Spécifiez les détails suivants si vous sélectionnez un cluster existant :
      Propriété Description
      Distribution Hadoop Sélectionnez l'une des options suivantes :
      • ClouderaManager
      • HDInsight
      • Hortonworks
      URL du cluster Nom d'hôte complet pour accéder au cluster.
      Nom d'utilisateur de l'URL du cluster Nom d'utilisateur pour accéder au cluster.
      Mot de passe de l'URL du cluster Mot de passe du nom d'utilisateur de l'URL du cluster.
    • Si vous avez choisi la distribution Hadoop existante ClouderaManager ou Hortonworks, indiquez les informations suivantes :
    OptionDescription
    Nom du service de catalogueNom du service de catalogue.
    Port du service de catalogueNuméro de port du service de catalogue.
    URI du gestionnaire de ressources Yarn Service au sein d'Hadoop qui envoie les tâches MapReduce aux nœuds spécifiques dans la grappe.
    Utiliser le format suivant :
    <hostname>:<port>
    • hostname est le nom ou l'adresse IP du gestionnaire de ressources Yarn.
    • port est le port sur lequel le gestionnaire de ressources Yarn écoute les appels de procédure distante (RPC).
    URI http du gestionnaire de ressources YarnValeur de l'URI http du gestionnaire de ressources Yarn.
    URI du planificateur du gestionnaire de ressources YarnValeur de l'URI du planificateur du gestionnaire de ressources Yarn.
    URI du cluster ZookeeperURI du service Zookeeper, un service de coordination hautes performances pour les applications distribuées.
    URI du namenode HDFS L'URI pour accéder à HDFS.
    Utilisez le format suivant pour spécifier l'URI du NameNode dans la distribution Cloudera :
    hdfs://<namenode>:<port>
    • <namenode> est le nom d'hôte ou l'adresse IP du NameNode.
    • <port> est le port sur lequel le NameNode écoute les appels de procédure distante (RPC).
    Nom du cluster de service Nom du cluster de service. Assurez-vous d'avoir un répertoire /Informatica/LDM/<ServiceClusterName> dans HDFS avant que l'installation soit complète.
    Si vous ne spécifiez pas un nom de cluster de service, Enterprise Data Catalog considère DomainName_CatalogServiceName comme la valeur par défaut. Le répertoire /Informatica/LDM/<DomainName>_<CatalogServiceName> doit alors se trouver dans HDFS. Sinon, le service de catalogue pourrait échouer.
    URI HTTP du serveur d'historique URI HTTP pour accéder au serveur d'historique.
    Le cluster est-il sécurisé ?Définissez cette propriété sur l'une des valeurs suivantes si vous disposez d'un cluster existant sécurisé :
    • 1 : spécifie que le cluster existant n'est pas sécurisé.
    • 2 : spécifie que le cluster existant est sécurisé.
    La valeur par défaut est 1.
    L'authentification SSL est-elle activée sur le cluster ?
    Uniquement applicable si vous aviez sélectionné la distribution Hadoop Hortonworks et ClouderaManager.
    Définissez cette propriété sur l'une des valeurs suivantes si vous disposez d'un cluster existant activé pour SSL :
    • 1 : spécifie que le cluster existant n'est pas activé pour SSL.
    • 2 : spécifie que le cluster existant est activé pour SSL.
    La valeur par défaut est 1.
    Activer l'authentification Kerberos
    Uniquement applicable si vous aviez sélectionné la distribution Hadoop Hortonworks et ClouderaManager.
    Définissez cette propriété sur l'une des valeurs suivantes si vous disposez d'un cluster existant activé pour Kerberos :
    • 1 : spécifie que le cluster existant n'est pas activé pour Kerberos.
    • 2 : spécifie que le cluster existant est activé pour Kerberos.
    Selon les paramètres que vous spécifiez, Enterprise Data Catalog crée un service de cluster Informatica pour la distribution Hadoop intégrée.
  13. Appuyez sur Entrée pour continuer.
  14. Appuyez sur 2 pour que le programme d'installation règle les services d'application Informatica en fonction de la taille des données à déployer.
    Le programme d'installation affiche les options suivantes pour différentes tailles de données :
    • Sandbox
    • De base
    • Standard
    • Concurrence élevée et volume élevé
  15. Tapez le chemin d'accès et le nom de fichier de la clé de licence Informatica, puis appuyez sur Entrée.
  16. Tapez le chemin d'accès absolu du répertoire d'installation.
    Les noms de répertoires du chemin d'accès ne doivent pas contenir d'espaces ni les caractères spéciaux suivants : @|* $ # ! % ( ) { } [ ] , ; ' Par défaut /home/toolinst.
    Informatica recommande d'utiliser des caractères alphanumériques dans le chemin d'accès au répertoire d'installation. Si vous utilisez un caractère spécial comme á ou €, des résultats inattendus peuvent se produire lors de l'exécution.
  17. Appuyez sur 2 pour exécuter l'utilitaire de pré-validation. L'utilitaire vous aide à valider les prérequis pour installer Enterprise Data Catalog dans un cluster intégré. L'utilitaire valide également la configuration du domaine Informatica, des hôtes de cluster et des services de cluster Hadoop.
    Le programme d'installation vous invite à confirmer si vous souhaitez activer l'authentification Kerberos pour le cluster.
  18. Appuyez sur 2 pour activer l'authentification Kerberos du cluster, et indiquez les détails suivants :
    1. Emplacement du fichier keytab. Emplacement du fichier keytab fusionné de l'utilisateur et de l'hôte.
    2. Fichier de configuration Kerberos. Emplacement du fichier de configuration Kerberos.
  19. Tapez le nom d'utilisateur de la passerelle, et appuyez sur Entrée. La valeur par défaut est racine.
  20. Tapez le nom d'hôte de passerelle du cluster Hadoop d'Informatica au format suivant : <hostname>.<FQDN> et appuyez sur la touche Entrée.
  21. Tapez la liste des nœuds du cluster Hadoop d'Informatica séparés par des virgules, comme indiqué au format suivant : <hostname>.<FQDN>, <hostname1>.<FQDN>, <hostname2>.<FQDN> et appuyez sur la touche Entrée.
  22. Tapez le port de passerelle du cluster Hadoop d'Informatica, et appuyez sur Entrée. La valeur par défaut est 8080.
    Pour éviter un conflit de ports, veillez à ne pas configurer Oracle avec le port 8080 sur la même machine où le service de cluster Informatica s'exécute.
  23. Tapez le chemin d'accès au répertoire de travail, et appuyez sur Entrée. Le chemin d'accès indique l'emplacement où vous souhaitez monter le service de cluster Informatica.
    Le programme d'installation démarre l'utilitaire de pré-validation.
  24. Appuyez sur Entrée pour continuer après avoir exécuté l'utilitaire de pré-validation.
  25. Examinez les informations d'installation, et appuyez sur Entrée pour continuer.
    Le programme d'installation copie les fichiers d'Enterprise Data Catalog dans le répertoire d'installation. Vous voyez une invite pour créer ou joindre un domaine.
  26. Appuyez sur 1 pour créer un domaine.
    Lorsque vous créez un domaine, le nœud que vous créez devient un nœud de passerelle dans le domaine. Le nœud de passerelle contient un gestionnaire de service qui gère toutes les opérations du domaine.
  27. Pour activer la communication sécurisée pour les services du domaine, appuyez sur 2. Pour désactiver la communication sécurisée pour le domaine, appuyez sur 1.
    Par défaut, si vous activez la communication sécurisée pour le domaine, le programme d'installation configure une connexion HTTPS pour Informatica Administrator. Vous pouvez également créer un référentiel de configuration du domaine sur une base de données sécurisée.
  28. Tapez les détails de connexion pour Informatica Administrator.
    1. Si vous n'activez pas la communication sécurisée pour le domaine, vous pouvez indiquer si vous souhaitez configurer une connexion HTTPS sécurisée pour Informatica Administrator.
      Le tableau suivant décrit les options disponibles permettant d'activer ou de désactiver une connexion sécurisée à Informatica Administrator :
      Option
      Description
      1 - Activer HTTPS pour Informatica Administrator
      Configurer une connexion sécurisée à Informatica Administrator.
      2 - Désactiver HTTPS
      Ne pas configurer une connexion sécurisée à Informatica Administrator.
    2. Si vous activez la communication sécurisée pour le domaine ou si vous activez une connexion HTTPS pour Informatica Administrator, entrez le fichier entrepôt de clés et le numéro de port pour la connexion HTTPS à Informatica Administrator.
      Le tableau suivant décrit les informations de connexion que vous devez entrer si vous activez HTTPS :
      Option
      Description
      Port
      Numéro de port de la connexion HTTPS.
      Fichier keystore
      Indiquez si vous souhaitez utiliser un fichier keystore généré par le programme d'installation ou un fichier keystore que vous créez. Vous pouvez utiliser un fichier keystore avec un certificat auto-signé ou un certificat signé par une autorité de certification.
      1 - Utiliser un keystore généré par le programme d'installation
      2 - Spécifier un fichier et un mot de passe keystore
      Si vous choisissez d'utiliser un fichier keystore généré par le programme d'installation, ce dernier crée un fichier keystore auto-signé nommé Default.keystore à l'emplacement suivant : <Répertoire d'installation Informatica>/tomcat/conf/
    3. Si vous spécifiez le keystore, entrez le mot de passe et l'emplacement du fichier keystore.
  29. Appuyez sur 2 pour activer l'authentification unique utilisant l'authentification SAML pour les applications d'Enterprise Data Catalog.
  30. Tapez l'URL du fournisseur d'identité (IdP) SAML, et appuyez sur Entrée.
    Consultez la section Configurer l'authentification unique avec l'authentification SAML pour en savoir plus sur la configuration à effectuer après avoir installé Enterprise Data Catalog.
    Si vous avez activé la communication sécurisée pour le domaine, la section Sécurité du domaine - Communication sécurisée s'affiche. Si vous n'avez pas activé la communication sécurisée pour le domaine, la page Référentiel de configuration du domaine s'affiche.
  31. Sur la page Sécurité du domaine - Communication sécurisée, indiquez si vous souhaitez utiliser les certificats SSL Informatica par défaut ou des certificats SSL que vous fournissez pour sécuriser la communication du domaine.
    1. Sélectionnez le type de certificat SSL à utiliser.
      Le tableau suivant décrit les options des certificats SSL que vous pouvez utiliser pour sécuriser le domaine Informatica :
      Option Description
      1 - Utiliser les fichiers de certificat SSL Informatica par défaut Permet d'utiliser les certificats SSL par défaut fournis par Informatica.
      Si vous ne fournissez pas de certificat SSL, Informatica utilise la même clé privée par défaut pour toutes les installations d'Informatica. Si vous utilisez les fichiers entrepôt de clés et truststore Informatica par défaut, la sécurité de votre domaine peut être compromise. Pour assurer un niveau élevé de sécurité pour le domaine, sélectionnez l'option permettant de spécifier l'emplacement des fichiers de certificat SSL.
      2 - Spécifier l'emplacement des fichiers de certificat SSL Permet d'utiliser les certificats SSL que vous fournissez. Vous devez spécifier l'emplacement des fichiers keystore et truststore.
      Vous pouvez fournir un certificat auto-signé ou un certificat émis par une autorité de certification (CA). Vous devez fournir les certificats SSL dans le format PEM et dans des fichiers keystore Java (JKS, Java Keystore). Informatica requiert des noms de fichier de certificat SSL spécifiques pour le domaine Informatica. Vous devez utiliser les mêmes certificats SSL pour tous les nœuds du domaine. Stockez les fichiers truststore et keystore dans un répertoire accessible à tous les nœuds du domaine et spécifiez le même répertoire de fichiers keystore et truststore pour tous les nœuds d'un même domaine.
    2. Si vous indiquez le certificat SSL, spécifiez l'emplacement et les mots de passe des fichiers keystore et truststore.
      Le tableau suivant décrit les paramètres que vous devez entrer pour les fichiers de certificat SSL :
      Propriété Description
      Répertoire de fichiers keystore Répertoire contenant les fichiers keystore. Il doit contenir les fichiers infa_keystore.jks et infa_keystore.pem.
      Mot de passe keystore Mot de passe du fichier keystore infa_keystore.jks.
      Répertoire de fichiers truststore Répertoire contenant les fichiers truststore. Il doit contenir les fichiers infa_truststore.jks et infa_truststore.pem.
      Mot de passe truststore Mot de passe du fichier infa_truststore.jks.
    La page Référentiel de configuration du domaine s'affiche.
  32. Sélectionnez la base de données à utiliser pour le référentiel de configuration du domaine.
    Le tableau suivant répertorie les bases de données que vous pouvez utiliser pour le référentiel de configuration de domaine :
    Invite
    Description
    Type de base de données
    Type de base de données pour le référentiel de configuration du domaine. Sélectionnez parmi les options suivantes :
    1 - Oracle
    2 - Microsoft SQL Server
    3 - IBM DB2
    4 - Sybase ASE
    Le référentiel de configuration du domaine Informatica stocke les métadonnées des opérations du domaine et l'authentification de l'utilisateur. Le référentiel de configuration du domaine doit être accessible à tous les nœuds de passerelle du domaine.
  33. Entrez les propriétés de la base de données et du compte d'utilisateur.
    Le tableau suivant répertorie les propriétés pour le compte utilisateur de la base de données :
    Propriété
    Description
    ID d'utilisateur de la base de données
    Nom du compte de l'utilisateur de la base de données de configuration du domaine.
    Mot de passe utilisateur
    Mot de passe du compte de l'utilisateur de la base de données de configuration du domaine.
  34. Choisissez si vous souhaitez créer un référentiel de configuration du domaine sécurisé.
    Vous pouvez créer un référentiel de configuration du domaine dans une base de données sécurisée avec le protocole SSL. Pour créer un référentiel de configuration de domaine dans une base de données sécurisée, appuyez sur 1.
    Pour créer un référentiel de configuration du domaine dans une base de données non sécurisée, appuyez sur 2.
  35. Si vous ne voulez pas créer un référentiel de configuration du domaine, entrez les paramètres de la base de données.
    1. Si vous sélectionnez IBM DB2, indiquez si vous souhaitez configurer un espace de table et entrez le nom de ce dernier.
      Le tableau suivant décrit les propriétés que vous devez configurer pour la base de données IBM DB2 :
      Propriété
      Description
      Configurer l'espace de table
      Indiquez si vous souhaitez spécifier un espace de table :
      1 - Non
      2 - Oui
      Dans une base de données à partition unique, le programme d'installation crée les tables dans l'espace de table par défaut si vous sélectionnez Non. Dans une base de données à plusieurs partitions, vous devez sélectionner Oui.
      Espace de table
      Nom de l'espace de table dans lequel les tables sont créées. Spécifiez un espace de table qui correspond aux spécifications de pageSize de 32 768 octets.
      Dans une base de données à partition unique, si vous sélectionnez Oui pour configurer l'espace de table, entrez le nom de l'espace de table dans lequel créer les tables.
      Dans une base de données à plusieurs partitions, indiquez le nom de l'espace de table qui se trouve dans la partition de catalogue de la base de données.
    2. Si vous sélectionnez Microsoft SQL Server, entrez le nom de schéma de la base de données.
      Le tableau suivant décrit les propriétés que vous devez configurer pour la base de données Microsoft SQL Server :
      Propriété
      Description
      Nom du schéma
      Nom du schéma qui contiendra les tables de configuration du domaine. Si ce paramètre est vide, le programme d'installation crée les tables dans le schéma par défaut.
    3. Pour entrer les informations de connexion JDBC à l'aide des informations d'URL JDBC, appuyez sur 1. Pour entrer les informations de connexion JDBC à l'aide d'une chaîne de connexion JDBC personnalisée, appuyez sur 2.
    4. Entrez les informations de connexion JDBC.
      • Pour entrer les informations de connexion à l'aide des informations d'URL JDBC, spécifiez les propriétés de l'URL JDBC.
        Le tableau suivant décrit les informations de connexion à la base de données :
        Invite Description
        Nom d'hôte de la base de données
        Nom d'hôte de la base de données.
        Numéro de port de la base de données
        Numéro de port de la base de données.
        Nom du service de la base de données
        Mot de passe du compte de l'utilisateur de la base de données de configuration du domaine.
        Nom du service pour les bases de données Oracle et IBM DB2 ou nom de la base de données pour Microsoft
        Microsoft SQL Server et Sybase ASE.
        Configurer les paramètres JDBC
        Indiquez si vous souhaitez ajouter des paramètres JDBC supplémentaires à la chaîne de connexion :
        1 - Oui
        2 - Non
        Si vous sélectionnez Oui, entrez les paramètres ou appuyez sur Entrée pour accepter la valeur par défaut. Si vous sélectionnez Non, le programme d'installation crée la chaîne de connexion JDBC sans paramètre.
      • Pour entrer les informations de connexion à l'aide d'une chaîne de connexion JDBC personnalisée, tapez la chaîne de connexion.
        Utilisez la syntaxe suivante pour la chaîne de connexion JDBC des bases de données :
        IBM DB2
        jdbc:Informatica:db2://host_name:port_no;DatabaseName=
        Oracle
        jdbc:Informatica:oracle://host_name:port_no;ServiceName=
        Microsoft SQL Server
        jdbc:Informatica:sqlserver://host_name:port_no;SelectMethod=cursor;DatabaseName=
        Sybase
        jdbc:Informatica:sybase://host_name:port_no;DatabaseName=
        Vérifiez que la chaîne de connexion contient tous les paramètres de connexion requis par votre système de base de données.
  36. Si vous créez un référentiel de configuration du domaine, entrez les paramètres de la base de données sécurisée.
    Si vous créez le référentiel de configuration du domaine sur une base de données sécurisée, vous devez fournir les informations de truststore pour la base de données. Vous devez aussi fournir une chaîne de connexion JDBC qui comprend les paramètres de sécurité de la base de données.
    Le tableau suivant décrit les options disponibles pour créer une base de données de référentiel de configuration du domaine sécurisée :
    Propriété Description
    Fichier truststore de base de données Chemin d'accès et nom du fichier truststore de la base de données sécurisée.
    Mot de passe truststore de la base de données Mot de passe du fichier truststore.
    Chaîne de connexion JDBC personnalisée Fournissez les informations pour la connexion JDBC à la base de données sécurisée, en indiquant notamment le nom d'hôte, le numéro de port et les paramètres de la base de données sécurisée.
    Outre le nom d'hôte et le numéro de port du serveur de base de données, vous devez inclure les paramètres de base de données sécurisée suivants :
    EncryptionMethod
    Requis. Indique si les données sont cryptées lorsqu'elles sont transmises sur le réseau. Ce paramètre doit être défini sur SSL.
    ValidateServerCertificate
    Facultatif. Indique si Informatica valide le certificat envoyé par le serveur de base de données.
    Si ce paramètre est défini sur True, Informatica valide le certificat envoyé par le serveur de base de données. Si vous spécifiez le paramètre HostNameInCertificate, Informatica valide également le nom d'hôte dans le certificat.
    Si ce paramètre est défini sur False, Informatica ne valide pas le certificat envoyé par le serveur de base de données. Informatica ignore les informations de truststore que vous spécifiez.
    La valeur par défaut est True.
    HostNameInCertificate
    Facultatif. Nom d'hôte de la machine qui héberge la base de données sécurisée. Si vous spécifiez un nom d'hôte, Informatica valide le nom d'hôte inclus dans la chaîne de connexion avec le nom d'hôte dans le certificat SSL.
    cryptoProtocolVersion
    Requis. Indique le protocole cryptographique à utiliser pour la connexion à une base de données sécurisée. Vous pouvez définir le paramètre sur cryptoProtocolVersion=TLSv1.1 ou cryptoProtocolVersion=TLSv1.2 en fonction du protocole cryptographique utilisé par le serveur de base de données.
    Vous pouvez utiliser la syntaxe suivante pour les chaînes de connexion :
    • Oracle : jdbc:Informatica:oracle://host_name:port_no;ServiceName=service_name;EncryptionMethod=SSL;HostNameInCertificate=DB_host_name;ValidateServerCertificate=true_or_false
    • IBM DB2 : jdbc:Informatica:db2://host_name:port_no;DatabaseName=database_name;EncryptionMethod=SSL;HostNameInCertificate=DB_host_name;ValidateServerCertificate=true_or_false
    • Microsoft SQL Server : jdbc:Informatica:sqlserver://host_name:port_no;SelectMethod=cursor;DatabaseName=database_name;EncryptionMethod=SSL;HostNameInCertificate=DB_host_name;ValidateServerCertificate=true_or_false
    Le programme d'installation ne valide pas la chaîne de connexion. Vérifiez que la chaîne de connexion contient tous les paramètres de connexion et de sécurité requis par votre base de données.
  37. Si la base de données contient un référentiel de configuration d'un précédent domaine, choisissez de remplacer les données ou de configurer une autre base de données.
    Le tableau suivant décrit les options de remplacement des données ou de configuration d'une autre base de données lorsque vous créez un référentiel de configuration pour un domaine précédent :
    Option
    Description
    1 - OK
    Entrez les informations de connexion pour une nouvelle base de données.
    2 - Continuer
    Le programme d'installation remplace les données dans la base de données par une nouvelle configuration du domaine.
  38. Dans la section Sécurité du domaine - Clé de chiffrement, entrez le mot clé et le répertoire de la clé de chiffrement du domaine Informatica.
    Le tableau suivant décrit les paramètres de clé de cryptage que vous devez spécifier :
    Propriété
    Description
    Mot clé
    Mot clé à utiliser pour créer une clé de cryptage personnalisée afin de sécuriser les données sensibles du domaine. Le mot clé doit respecter les critères suivants :
    • Il comporte entre 8 et 20 caractères.
    • Il doit inclure au moins une lettre en majuscule.
    • Il doit inclure au moins une lettre en minuscule.
    • Il doit inclure au moins un chiffre.
    • Il ne doit pas contenir d'espaces.
    La clé de cryptage est créée en fonction du mot clé que vous indiquez lorsque vous créez le domaine Informatica.
    Répertoire de la clé de cryptage
    Répertoire dans lequel stocker la clé de cryptage pour le domaine. L'emplacement par défaut est le répertoire suivant : <Répertoire d'installation Informatica >/isp/config/keys.
    Le programme d'installation définit des autorisations différentes pour le répertoire et les fichiers dans le répertoire.
  39. Appuyez sur Entrée.
    La page Configuration de domaine et de nœud s'affiche.
  40. Entrez les informations relatives au domaine et au nœud à créer.
    Le tableau suivant décrit les propriétés que vous définissez pour le domaine et le nœud de passerelle :
    Propriété Description
    Nom de domaine Nommer le domaine à créer. Le nom de domaine par défaut est Domain_<MachineName>. Le nom ne doit pas dépasser 128 caractères et doit être en ASCII 7 bits uniquement. Il ne peut pas contenir d'espaces ni les caractères spéciaux suivants : ` % * + ; " ? , < > \ /
    Nom d'hôte du nœud Nom d'hôte de la machine sur laquelle le nœud est créé. Le nom d'hôte du nœud ne peut pas contenir le caractère de soulignement (_). Si la machine a un nom de réseau unique, utilisez le nom d'hôte par défaut. Si la machine dispose de plusieurs noms de réseau, vous pouvez modifier le nom d'hôte par défaut pour utiliser un autre nom de réseau. Vous pouvez éventuellement utiliser l'adresse IP.
    N'utilisez pas localhost. Le nom d'hôte doit explicitement identifier la machine.
    Nom du nœud Nom du nœud à créer sur cette machine. Le nom du nœud n'est pas le nom d'hôte de la machine.
    Numéro de port du nœud Numéro de port du nœud. Le numéro de port par défaut pour le nœud est 6005. Si le numéro de port n'est pas disponible sur la machine, le programme d'installation affiche le numéro de port suivant disponible.
    Nom d'utilisateur de domaine Nom d'utilisateur de l'administrateur du domaine. Vous pouvez utiliser ce nom d'utilisateur pour vous connecter la première fois à Informatica Administrator. Utilisez les directives suivantes :
    • Le nom n'est pas sensible à la casse et ne doit pas dépasser 128 caractères.
    • Le nom ne doit pas contenir de tabulation, de caractère fin de ligne ou les caractères spéciaux suivants : % * + / ? ; < >
    • Le nom peut inclure des espaces ASCII, sauf en première et dernière position. Tous les autres caractères d'espacement sont interdits.
    Mot de passe du domaine Mot de passe de l'administrateur du domaine. Le mot de passe doit contenir plus de 2 caractères et ne doit pas dépasser 16 caractères.
    Confirmer le mot de passe Entrez une nouvelle fois le mot de passe pour le confirmer.
  41. Indiquez si vous souhaitez afficher les ports par défaut pour les composants de domaine et de nœud attribués par le programme d'installation.
    Le tableau suivant décrit la page de configuration avancée des ports :
    Invite
    Description
    Afficher la page de configuration avancée des ports
    Indiquez si vous souhaitez afficher les numéros de port pour les composants de domaine et de nœud attribués par le programme d'installation :
    1 - Non
    2 - Oui
    Si vous sélectionnez Oui, le programme d'installation affiche les numéros de port par défaut attribués aux composants du domaine. Vous pouvez indiquer les numéros de port à utiliser pour les composants de domaine et de nœud. Vous pouvez également indiquer une plage de numéros de port à utiliser pour le processus de service qui s'exécute sur le nœud. Vous pouvez utiliser les numéros de port par défaut ou spécifier de nouveaux numéros de port. Vérifiez que les numéros de ports que vous entrez ne sont pas utilisés par d'autres applications.
  42. Si vous affichez la page de configuration des ports, entrez les nouveaux numéros de port à l'invite ou appuyez sur Entrée pour utiliser les numéros de port par défaut.
    Port
    Description
    Port de gestionnaire de service
    Numéro de port utilisé par le Gestionnaire de service sur le nœud. Le gestionnaire de service écoute les demandes de connexions entrantes sur ce port. Les applications clientes utilisent ce port pour communiquer avec les services du domaine. Les programmes de ligne de commande Informatica utilisent ce port pour communiquer avec le domaine. Ce port est également utilisé par le pilote JDBC/ODBC du service de données SQL. La valeur par défaut est 6006.
    Port d'arrêt du gestionnaire de service
    Numéro de port qui contrôle l'arrêt du serveur pour le Gestionnaire de service du domaine. Le gestionnaire de service écoute les commandes d'arrêt sur ce port. La valeur par défaut est 6007.
    Port d'Informatica Administrator
    Numéro de port utilisé par Informatica Administrator. La valeur par défaut est 6008.
    Port HTTPS d'Informatica Administrator
    Aucun port par défaut. Entrez le numéro de port requis lorsque vous créez le service. Configurer le port sur 0 désactive la connexion HTTPS à l'outil Administrator tool.
    Port d'arrêt d'Informatica Administrator
    Numéro de port qui contrôle l'arrêt du serveur pour Informatica Administrator. Informatica Administrator écoute les demandes d'arrêt sur ce port. La valeur par défaut est 6009.
    Numéro de port minimal
    Plus petit numéro de port de la plage des numéros de port pouvant être attribués aux processus de service d'application exécutés sur ce nœud. Le numéro par défaut est 6014.
    Numéro de port maximal
    Plus grand numéro de port de la plage des numéros de port pouvant être attribués aux processus de service d'application exécutés sur ce nœud. Le numéro par défaut est 6114.
  43. Indiquez si vous souhaitez créer un service de référentiel modèle, un service d'intégration de données et un service de catalogue dans le cadre de l'installation. Vous pouvez créer ces services après l'installation dans Informatica Administrator. Appuyez sur 1 pour créer les services, ou appuyez sur 2 pour effectuer l'installation sans créer les services.
    Si vous avez appuyé sur 1, la section Base de données du service de référentiel modèle s'affiche.
  44. Si vous avez appuyé sur 1, choisissez le type de base de données, et saisissez les paramètres de base de données du référentiel modèle.
  45. Indiquez si vous souhaitez configurer une base de données sécurisée. Appuyez sur 1 pour configurer une base de données sécurisée, ou sur 2 pour ignorer l'étape.
  46. Pour configurer les informations de connexion JDBC, appuyez sur 1 et entrez les paramètres de JDBC. Appuyez sur 2 pour ignorer la configuration de la connexion JDBC.
  47. Choisissez le type de base de données pour le référentiel modèle, et saisissez les informations d'identification, y compris l'ID et le mot de passe de l'utilisateur.
  48. Configurez éventuellement la connexion JDBC et ses paramètres.
  49. Saisissez les informations suivantes : nom du service de référentiel modèle, nom du service d'intégration de données et numéro de port du service d'intégration de données si vous ne souhaitez pas utiliser la valeur par défaut.
    OptionDescription
    Nom MRSNom du service de référentiel modèle.
    Nom DISNom du service d'intégration de données.
    Type de protocole HTTPProtocole de sécurité que le service d'intégration de données utilise.
    PortNuméro de port.
    Vous voyez des messages sur la création du service de référentiel modèle et du service d'intégration de données.
  50. Entrez les informations requises suivantes en plus du service de référentiel modèle et du service d'intégration de données pour créer les bases de données de l'entrepôt de profilage et de l'entrepôt de données de référence :
    Type de base de données pour l'entrepôt de données de référence
    Type de base de données pour l'entrepôt de données de référence. L'entrepôt de données de référence prend en charge IBM DB2 UDB, Microsoft SQL Server ou Oracle.
    Nom d'hôte de la base de données pour l'entrepôt de données de référence
    Le nom de la machine hébergeant l'entrepôt de données de référence.
    Type de base de données d'entrepôt de profilage
    Type de base de données pour l'entrepôt de profilage. L'entrepôt de profilage prend en charge IBM DB2 UDB, Microsoft SQL Server ou Oracle.
    Nom d'hôte de la base de données de l'entrepôt de profilage
    Le nom de la machine hébergeant l'entrepôt de profilage.
Le résumé post-installation indique si l'installation est réussie. Vous pouvez visualiser les fichiers journaux de l'installation pour obtenir plus d'informations sur les tâches effectuées par le programme d'installation et pour voir les propriétés de configuration des composants installés.


Mis à jour May 17, 2019


Explore Informatica Network